Mes prestations en humour

Depuis environ huit ans, j'ai commencé à faire de l'humour. Il parait que je suis drôle ! J'adore faire de l'humour, parce que je peux passer des messages incroyables, que je ne pourrais pas transmettre autrement. Mon sujet préféré : moi! Je ris de toutes sortes de situations que vivent les personnes handicapées et j'adore ça ! En plus, le sujet est inépuisable, je vis moi-même des situations cocasses à tous les jours ! D'habitude quand les gens croisent une personne comme moi, ils sont, pour la plupart, mal-à-l'aise et ressentent de la pitié. Et bien, envers moi, c'est différent : les gens me sourient et parfois, se mettent même à rire juste en me voyant ! Quel contraste ! à ce moment précis, je me dis : « Dave, mission accomplie ! Les gens ont réussi à passer par-dessus ton handicap pour en rire ». Si ce que je fais n'était pas drôle et que les gens riaient juste par pitié, je ne serais pas rendu où je suis.

Mon point de départ en humour a été ma rencontre avec Mike Ward, un gars exceptionnel, malgré l'image de rebelle qu'il projette sur scène. Oubliez son humour cru pour quelques secondes, et vous retrouverez un gars gentil, généreux, délicat, voir même gêné. C'est incroyable, ce que la scène peut faire aux gens. J'ai rencontré Mike grâce à Marc Boilard, oui oui, le vrai Marc Boilard, et depuis ce temps, je roule ! En passant, un gros merci à Marc, Mike et Mario Grenier du Grand Rire Québec. Grâce à Mario, j'ai pu vivre une petite tournée interprovinciale au Québec et dans les provinces des maritimes ainsi que Juste pour Rire à Montréal. Quelle belle expérience avec Stéphane Poirier et Jean-Marie Corbeil !

Attendez pas que je me lève

Mon premier one man show a vu le jour le 16 septembre 2007 et est intitulé ATTENDEZ PAS QUE JE ME LÈVE ! Dans le show, on retrouve plusieurs de mes numéros classiques comme la cruise, mais aussi plusieurs nouveaux inédits. On retrouve aussi beaucoup d'éléments visuels sur écran géant et des nouveaux personnages comme le pompier et le pilote d'avion ! C'est un show unique à ne pas manquer... Je travaille actuellement afin de trouver un producteur intéressé à amener le show partout au Québec ! Vous aurez donc la chance de me voir dans votre région prochainement ! Dans cette section, je vous parlerez de la création de certains numéros.


Juste pour Rire

2006 - Ma dernière participation au festival juste pour rire remonte à juillet 2006. Je prenais part au gala de Peter MacLeod, dans un numéro collectif avec Mike Ward, Stéphane Gendron (maire d'Huntington), éric Salvail et Peter. Quelle idée originale ! Tout ce beau monde se retrouvait dans le bois, à la chasse aux canards. Mike, pour faire changement des autres chassait la chèvre ! Et moi, j'essayais de tirer de la carabine sans grand succès. Un vrai bon numéro de gala selon moi !

2005 - Ma première et seule expérience solo au festival juste pour rire, a eu lieu en juillet 2005. Succès très mitigé, à mon grand regret ! La première fois au théâtre St-Denis à Montréal, je présentais un numéro assez solide, selon moi, mais ma nervosité a pris le dessus ! J'étais pourtant habitué aux grandes salles comme le grand théâtre de Québec, plus grande et plus imposante que le St-Denis.

Je suis quand même fier de l'avoir fait et d'avoir vécu cette grande expérience.

2001 - En 2001, je faisais mes premières apparitions dans le monde de l'humour. J'ai débuté en co-animant un gala avec Mike Ward au studio Juste pour rire. Nous étions cinq jeunes humoristes de la relève, dont Stéphane Fallu, Martin Felipe, Mike et moi. Je sais, il en manque un, mais je ne me rappelle pus de son nom et de toute façon il n'a pas percé! Il y avait quelques numéros solos, mais aussi des numéros collectifs très hilarants. Avec le recul, nous formions une équipe assez forte merci et le plaisir était au rendez-vous. Un des moments forts de la soirée : juste avant l'entracte, je demande à Fallu de m'emmener aux toilettes... au retour de l'entracte, Fallu revient tout mouillé, avec moi ! Vous voyez l'image! Je me considère très chanceux d'avoir fait mes débuts en humour avec des gars aussi géniaux et généreux.

Grand Rire

2005 - Comme je l'ai déjà mentionné, le Grand Rire, a été le premier gros événement d'humour au Québec qui m'a fait confiance. De plus, je me dois de mentionner toute l'organisation de Juste pour Rire et c'est pour cela que les remercie grandement pour leur grande contribution à mon succès actuel.

2004 - En 2004, je n'ai pas fait un, mais bien deux galas au Grand Rire ! Disons que cette année là, les productions du Grand Rire m'avaient engagé pour faire une mini tournée interprovinciale dans les maritimes dont le point final était les Galas. Durant la tournée, nous étions quatre humoristes et nous avions chacun des numéros individuels et des numéros en équipe dans le show des découvertes du Grand Rire. Deux de mes numéros individuels ont été présentés dans des galas différents. La tournée a été un pur délice selon moi, en plus de tous les faits cocasses qui se sont produits en dehors de la scène, durant le voyage.

Revenons aux deux galas, durant le premier, je présentais le numéro de la Cruise. Selon moi, ce numéro va sûrement rester très longtemps dans les archives de l'humour au Québec. C'est ce numéro qui m'a fait connaître en humour grand public. Le sujet est bien évidemment : LE SEXE ! Sujet gagnant en partant, parce qu'une personne handicapée qui parle de sa vie sexuelle au grand public, c'est du jamais vu ! C'est un sujet tabou et les gens sont curieux. C'est d'ailleurs un des premiers numéros d'humour que j'ai écrit. Le point culminant du numéro se produit alors que je choisis une jolie fille au hasard dans la salle et je lui montre les techniques de Cruise de la part des personnes handicapées. Imaginez le malaise ! Certaines ont même peur de me toucher ! C'est vraiment un numéro à voir et j'en suis très fier! C'est presque devenu un classique.

Durant le deuxième gala, j'ai présenté les numéros de la pancarte de stationnement pour personne handicapée et l'histoire de la police. Qui n'a pas déjà vu ces numéros ? Ils sont eux aussi parmi les premiers numéros que j'ai écrits et sont sur le point de devenir des classiques ! Ces gags produisent des éclats de rire spontanés à tous coups ! Entre autres, la fameuse Joke de la police où je raconte une arrestation par un policier qui ne sait pas comment réagir face à ma conduite ! Fou rire garanti avec celle là ! C'est vrai un gars tout croche comme moi qui conduit c'est assez étonnant, mais c'est la vérité. En passant, je conduis très bien dans la vie mais je n'ai pas de point d'inaptitude !

2003 - C'est en 2003, que mon aventure en humour a véritablement pris forme. Tout cela grâce à mon ami Mike Ward, qui m'a permis de participer à mon premier gala du Grand Rire. Il m'a offert l'opportunité de lui donner la réplique dans un numéro des plus croustillants lors de son gala ! Suite au succès de ce numéro, Mike m'a offert de participer à une dizaine de représentations de son « one man show » cet été là ! Quelle belle première expérience pour le novice que j'étais à l'époque ! Avec les milliers de reprises au Canal D, je suis presque convaincu que vous avez déjà vu ce numéro là ! En bref, dans le numéro, Mike me présentait comme un artiste chiant, à la tête enflée, qui se croyait meilleur que tout le monde ! Ensuite, au signal de Mike, le public devait me dire « mange de la marde » ! Imaginez la réaction... Ce n'est pas très politiquement correct d'envoyer promener une personne handicapée! Malgré tout, Mike et moi avons joué avec le malaise de la foule pour qu'ils arrivent finalement à le crier à pleins poumons ! Trois mille personnes m'ont donc fait manger de la marde en cœur en même temps : imaginez le soulagement collectif de pouvoir faire ça à quelqu'un qui a toujours les meilleures places de stationnement !

Les Bars

Comme la plupart des humoristes de la relève, j'ai fait la tournée des bars presque partout au Québec, depuis mes débuts. élément vital pour tester des nouveaux numéros, il est essentiel d'avoir un réseau de bars prêt à nous accueillir. En huit ans de shows dans les bars, j'ai vécu des moments inoubliables, mais aussi d'autres que j'aimerais mieux oublier ! Sans vouloir faire de jaloux, mes endroits préférés pour jouer sont entre-autre : le Box-office à Drummondville et le Cosmo à Gatineau. Leur public est à l'écoute et est en général très généreux, sans rien enlever aux autres ! En effet, pour être franc, quand je me produis dans les bars, le principal problème est que les gens qui ont déjà pris un petit coup écoutent moins!! Je n'ai aucun problème avec ça, mais avec mon problème d'élocution, disons que ça prend un peu plus d'attention!

Petite anecdote que j'adore raconter : il y a quelques années, alors je donnais un show au Cosmo, deux filles saoules sur le côté de la scène parlaient tellement fort qu'elles m'enterraient ! Mon numéro allait très bien mais elles n'écoutaient rien. J'ai arrêté mon numéro d'un coup, je me suis tourné vers elles et je leur ai dit : « Attendez-pas que je me lève ! ». J'ai eu la plus belle clap de ma vie et tout le monde était crampé. Je remercie ces filles, grâce à elles, j'ai trouvé le titre de mon premier one man show